La gravelle, et l'espoir, c'est fragile (Marcelle Dubois) - 2018
Installation, 8 x 12 x 2 pieds,, plâtre et sable
La gravelle... fait partie d'une exposition collective inspirée de la pièce de théâtre "Habiter les terres" de Marcelle Dubois. L'oeuvre présente des moulages de ruisseaux intermittents et asséchés, laissés dans le sol par les dernières pluies. Les moulages, obtenus à partir de ces délicates empreintes de ruisseaux, sont fascinants en eux-mêmes par leur évocation d’un squelette, comme si les ruisseaux formaient la colonne vertébrale de la terre. Ces formes sont autant d’échantillons du territoire que j’habite moi-même – évoquant par le fait même le travail de prospection du chercheur d’or de la pièce Habiter les terres. Le territoire est toujours à découvrir et l’attention qu’on lui porte, les découvertes qu’on y fait et les expériences qu’on y vit, sont sources d’émerveillement et servent d’ancrage au sentiment d’appartenance.

Expositions
Centre d'exposition de Val-d'Or, Val-d'Or - 2018
Centre d'exposition d'Amos, 2019
Maison de la culture de LaSarre, 2020
Maison de la culture de LaSarre, 2020
Maison de la culture de LaSarre, 2020
Centre d'exposition d'Amos, 2019
Centre d'exposition d'Amos, 2019
Back to Top